Analyse de la mise en forme des matériaux métalliques

2. Les paramètres influents sur les procédés de mise en forme

Le formage des métaux est la production de pièces par modification plastique de la forme d'un corps solide. Pendant ce processus, la masse et la cohésion du matériau (pas de rupture) sont maintenues.

- Pour la mise en forme à chaud de structure massives (filage, laminage, estampage ou forgeage libre) les principaux paramètres influents sont :

  1. Température

  2. Matériau et ses caractéristique

  3. Géométrie des outils

  4. Vitesse et pression de frappe

Par exemple, les gradients de température entre la pièce chaude et l'outil plus froid induisent un refroidissement superficiel de la pièce, des écarts de contrainte d'écoulement qui tendent à modifier l'écoulement plastique avec des conséquences parfois néfastes :

  • Géométriques (dimensions, écarts de forme) ;

  • Mécaniques (contraintes résiduelles) ;

  • Métallurgiques (structure, taille des grains, fissures).

- Pour la mise en forme des structures minces (emboutissage, poinçonnage, hydroformage, aquaformage) la réussite de la mise en forme des tôles dépend des paramètres suivantrs:

  1. Caractéristiques mécaniques de la tôle ;

  2. Forme des outils ;

  3. Vitesse de mise en forme ;

  4. Lubrification des pièce et des outils.

- Pour les procédés d'enlèvement de matière (perçage, fraisage, tournage), les principaux paramètres sont :

  1. Conditions de coupe (angle de coupe, pas, vitesse, ductilité matériau) ;

  2. Efforts de coupe et la puissance consommée par la coupe ;

  3. Fractionnement du copeau ;

  4. État de surface obtenu sur la pièce, dont la rugosité ;

  5. Tenue des cotes ;

  6. Durée de vie des outils, éventuellement l'évolution de leurs usures.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimerRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)